ARTgenda #9 : mode & musées

Le renouveau des expositions temporaires commence !

L’accrochage des nouvelles expositions de la saison se met doucement en place;  parmi les grandes tendances muséales du moment, j’ai repéré : la mode et le textile. En effet,  le vêtement se met à nu cette saison. Quoi de plus pertinent en pleine semaine de la mode londonienne ? La mode ne cesse d’inspirer les musées, elle témoigne d’une époque et d’une société.

Paris Art Review vous propose un tour d’horizon des expositions consacrées à l’habit:

  • Départ plein Est avec le MNAAG (aka le musée national des arts asiatiques – Guimet) qui nous offre l’opportunité de pouvoir admirer la collection de kimonos de la célèbre maison japonaise Matsuzakaya fondée en 1611. L’exposition met en scène l’évolution du kimono et de son port. La réinterprétation par les couturiers contemporains sera aussi à l’honneur, sans oublier le « japonisme », mouvement français au XIXè siècle et qui a fait connaître ce vêtement. L’exposition débute le 22 février 2017 et se finit le 22 mai 2017.

kimono_musee_guimet_codimat_2017-1042x642

http://www.guimet.fr/fr/expositions/expositions-a-venir/kimono-au-bonheur-des-dames

  • Pour célébrer la réouverture de la bibliothèque Forney (Paris 4è) qui se consacre aux arts et à l’architecture, une exposition consacrée à l’habit féminin durant la Première Guerre mondiale « Mode et Femmes » est organisée du 28 février au 17 juin 2017. L’exposition, en accès libre, se propose d’étudier l’impact de la guerre sur le vêtement et l’industrie textile. L’exposition souhaite aussi mettre la mutation importante du vestiaire féminin à l’époque du premier conflit mondial.

http://www.paris-bibliotheques.org/mode-femmes-1418/

unknown-1

  • Un musée classique dédié au textile, à la mode et au costume est le musée Galliera. Ce dernier dès le début du mois de mars 2017 nous présente sa nouvelle exposition, hors les murs, organisée au sein du musée Bourdelle : « Balenciaga, l’oeuvre au noir ». L’événement est consacré au couturier espagnol Cristóbal Balenciaga. Y seront présentées des pièces issues du fonds du musée Galliera et des archives de la Maison de couture Balenciaga. La maison s’est établie à Paris en 1936.

c4pd_14xuaaj9wa

c4zpqkcwiaeapvo
« La restauration et le mannequinage des modèles se poursuivent dans les réserves… » photo publiée sur le compte Twitter du Musée Galliera
  • Cette fois, dans les murs du musée Galliera, sera présentée la garde robe de la chanteuse Dalida en hommage au trentième anniversaire de son décès : »Dalida, une garde robe de la ville à la scène  » du 27 avril au 13 août 2017. Une exposition qui s’annonce aussi sublime que la chanteuse et qui fait suite à la sortie du film consacrée à la vie de l’artiste Dalida.
  • Enfin, finissons en beauté les expositions françaises avec l’annonce de la grande rétrospective prévue en 2018, en l’honneur du couturier Martin Margiela au sein du musée Galliera, encore une fois.

 

Quittons la France pour l’Angleterre :

  • Le Victoria and Albert Museum consacre lui aussi une rétrospective au couturier espagnol Balenciaga, afin de célébrer l’anniversaire de la maison de couture, fondée en 1919. L’exposition « Balencienga, shaping Fashion » commence le 27 mai 2017 jusqu’au 18 février 2018.
balenciaga-at-work-2560
Le couturier Cristobal Balenciaga dans son atelier en 1968 à Paris, photographié par Henri Cartier-Bresson. © Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos

http://www.vam.ac.uk/content/articles/c/cristobal-balenciaga/

Toujours au Victoria and Albert Museum, ne manquez pas l’exposition « Undressed: A Brief History of Underwear » qui présente l’évolution de la lingerie masculine et féminine depuis le XVIIIè jusqu’à nos jours. Une exposition au sujet atypique et original qui permet de se glisser dans l’intimité des femmes et hommes. Si vous avez envie de découvrir les liens qui unissent la mode et la lingerie, vous avez jusqu’au 12 mars 2017… A découvrir donc vite : elle se finit bientôt !

undressed-banner-final

 

Si vous ne passez pas par la ville de Londres, nous vous donnons rendez-vous aux Pays-Bas, dans la charmante ville de La Haye pour une exposition consacrée à un génie de la couture française : Hubert de Givenchy.

  • En ce moment même, au musée Gemeente situé à La Haye, aux Pays-Bas, une exposition consacrée aux liens unissant Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy permet de célébrer la muse qu’a été Audrey Hepburn et d’organiser une magnifique rétrospective en l’honneur du couturier français. « To Audrey with love » se termine le 26 mars 2017. Une exposition qui nous plonge au cœur de l’intimité d’une amitié, grâce aux archives personnelles d’Hubert de Givenchy. Des robes devenues iconiques sont également présentées.

119363069

Le couturier Hubert de Givenchy et son amie et muse Audrey Hepburn à Paris en 1982 photographié par Jacques Scandeleri

https://www.gemeentemuseum.nl/en/exhibitions/hubert-de-givenchy-to-audrey-with-love

Bonnes expositions à tous!!

Gwenola Bovis

Publicités

Une réflexion sur “ARTgenda #9 : mode & musées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s