L’exposition Carambolages – Grand Palais

Aujourd’hui je vous parle de la nouvelle exposition du Grand Palais « Carambolages, Affinité insolites » qui fait le buzz. Alors bad buzz ou good buzz pour cette exposition ?

carambo_page_expo

Forcément, quand vient le moment d’une nouvelle exposition au Grand Palais, on en entend parler, d’autant plus que celle-ci se targue de « revisiter notre approche traditionnelle de l’histoire de l’art ». Je trouve que c’est ambitieux voire un peu prétentieux de vouloir revisiter l’approche en une seule exposition.

Toutefois, l’idée est intéressante, tout comme le commissaire de l’exposition Jean-Hubert Martin. Ce dernier est à l’origine de la célébrissime exposition « Magiciens de la terre » qui a eu lieu au Centre Pompidou au printemps 1989. Cette exposition a beaucoup marqué les esprits, suscité de longs débats grâce à sa vision très novatrice pour l’époque. En effet, cette dernière ne limite pas, géographiquement, à l’Europe et à l’Amérique du Nord l’art contemporain : les artistes exposés viennent du monde entier.

L’idée de l’exposition « Carambolages » est de faire appel à notre propre imagination pour créer des liens entre les œuvres exposées : l’œuvre A annonce l’œuvre B. Derrière cette bonne idée, on a du mal à s’empêcher de penser qu’il s’agit d’une opération marketing qui vise à rendre au musée délaissé en ce moment, son attrait.

IMG_4042
©: photo personelle

Il me semble que derrière l’exposition « Carambolages », sa cache une question intéressante. Selon le commissaire d’exposition, il n’y a pas besoin d’être un connaisseur pour apprécier cette exposition, ma question est donc : peut-on réellement créer des liens entre des œuvres sans pour autant les connaître ni même être un amateur d’art ?  Quelle est la place de la connaissance dans l’appréciation de l’art ? Cette exposition est supposée réunir l’expert et le néophyte sans que le néophyte s’y sente « mal à l’aise ». Il y a dans le fond un certain mépris pour l’amateur. Le fait d’apprécier l’art et d’y être sensible n’a rien à voir avec le fait d’être un « connoisseur ».

Un lien évident avec Le musée imaginaire (1947) d’André Malraux m’est apparu.Il affirme, grosso modo, dans son ouvrage que le musée imaginaire (qui est un musée de papier qui s’incarne dans les livres) permet de réunir des choses qui ne seraient pas unies dans le réel. C’est tout le propos de l’exposition : réunir des objets, qui ne devraient « normalement » pas (normalement dans le sens de norme muséographique) être réunis et exposés ensemble car ils ne respectent pas l’approche classique de l’histoire de l’art.

IMG_4044

Alberto Giacometti (1901-1966), Le chat, 1951, Fondation Giacometti, ©: photo personnelle

Ce que j’ai pensé de l’exposition

 

Je dois dire que si parfois les cheminements peuvent être fluides, à d’autres moments, on ne comprend pas où l’exposition veut nous conduire : les liens ne sont pas toujours si évidents ou parfois tellement attendus…

Le bémol de l’exposition :

Une fois le lien fait entre les œuvres, c’est toujours agréable d’en connaître plus sur l’œuvre, grâce au cartel. Or, en l’espèce, le cartel est « digitalisé » sur un écran. Malheureusement, il n’existe qu’un écran pour environ 6 œuvres, ce qui signifie 1 écran pour 6 cartels qui défilent les uns après les autres. Il n’y a pas de bouton pour accéder à l’œuvre qui nous intéresse. De plus le cartel est vraiment bref (nom et date de l’œuvre, artiste, provenance).

Quid des œuvres exposées ?

Pour ne rien vous révéler, je ne vous parlerai pas beaucoup des œuvres mais sachez qu’à son habitude, le Grand Palais a vu les choses en grand. On y trouve de nombreux artistes reconnus par l’histoire de l’art.

En conclusion, j’ai été séduite par la sélection des œuvres mais moins par le propos de l’exposition et les liens entre les œuvres.

Gwenola Bovis

Publicités

2 réflexions sur “L’exposition Carambolages – Grand Palais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s