Actualité artistique

Aujourd’hui un nouvel article pour vous parler de Caravage et du musée du Quai Branly.

Vous avez peut être entendu parler de cette récente histoire  d’un couple qui retrouve dans leur grenier toulousain, un tableau potentiellement du maître dit le Caravage. (peintre italien 1571-1610). L’expertise a été confiée à Eric Turquin, expert parisien. Le tableau retrouvé est  peut-être d’une variante d’un de ses tableaux Judith décapitant Holopherne. Il s’agit d’une huile sur toile relatant une scène d’origine biblique. Le général du roi Nabuchodonosor, Holopherne, arrive au portes de la ville de Béthulie en Israel. Les portes lui restent fermées, le général Holopherne décide d’attendre que les réserves de la ville soit épuisées. 20 jours après les réserves se tarissent, Judith décide de prendre les choses en main. Grâce à sa beauté, elle se rend dans le camp ennemi

La scène peinte est celle de l’histoire de la veuve Judith qui séduit et enivre tue l’ennemi Holopherne, général du roi Nabuchodonosor II. Elle le tue pour sauver sa cité Béthulie. La femme à la droite du tableau est une servante de Judith chargée de récupérer la tête du général, pour la ramener au peuple de Béthulie.

judith-decapitant-holopherne-caravage
Caravage (1571-1610), Judith décapitant Holopherne, 1598-1599, Rome NB: cette photo n’est celle de l’œuvre qui vient d’être retrouvée

L’œuvre récemment découverte, a été classée trésor national. Les conséquences légales de ce régime : l’impossibilité d’exporter l’œuvre hors du territoire français.

Le cabinet Turquin a dévoilé mardi 12 avril des images de l’œuvre qui est restée cachée dans le grenier de cette maison durant plus de 150 ans.

L’attribution du tableau est étayée « par une copie d’époque attribuée à Louis Finson », un peintre contemporain du Caravage, ajoute le cabinet Turquin. Selon le journal Le monde, Louis Finson a fait apparaître cette œuvre dans son testament et on sait, en effet que Louis Finson est à Toulouse cinq ans après la mort du Caravage et qu’il a réalisé une copie du tableau du Caravage de Judith et Holopherne.  Selon les experts, ce tableau a été exécuté entre 1600-1605 à Rome. L’estimation est d’environ 100 millions d’euros.

XVM50ae53e4-fff0-11e5-9e06-8f8bc2e82ac5-805x453
Photographie infrarouge réalisée par le cabinet d’expertise Turquin , ©: le figaro

Cette année le musée du quai d’Orsay fête ses 10 ans. Le musée du Quai d’Orsay crée à l’initiative de Jacques Chirac quand il était maire de Paris va changer de nom.

Le musée va désormais s’appeler musée « Quai Branly-Jacques Chirac » sur proposition du directeur du musée Stephane Martin . Habituellement ce genre d’hommage est posthume mais ce changement de nom a reçu l’aval du ministère de la Culture et de l’enseignement supérieur.

Dès le 21 juin 2016, une exposition est d’ailleurs consacrée à la mise en place par Jacques Chirac du musée et sa vision toute personnelle.

Gwenola Bovis

©: Quai Branly, wikipédia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s